L’externalisation des audits apporte-t-elle une valeur ajoutée ?

L’entreprise inscrite dans une démarche qualité, sécurité ou environnement se doit de réaliser des audits internes. Ces derniers peuvent être externalisés. Plusieurs questions se posent alors : cela permet-il de bénéficier de compétences spécialisées ? De dégager des ressources pour se concentrer sur son métier de base? D’optimiser les coûts de fonctionnement ? De s’assurer que le système de management est en conformité avec l’évolution du référentiel choisi ? De s’appuyer sur du conseil complémentaire en management ? D’améliorer son système de management ? Enfin, comment se déroule le processus de l’audit interne externalisé ? 

 

 

Les trois objectifs de l’audit interne

 

Le management d’un audit interne comprend la planification, la mise à disposition des ressources et la mise en oeuvre de la procédure relative à l’audit défini par l’entreprise, en conformité avec la norme ISO 19011.

Pour piloter la planification et la réalisation de l’audit, les objectifs précis de celui-ci doivent être préalablement déterminés.

 

1. L’audit interne permet de s’assurer de la conformité du système de management avec :

- la politique de la direction, les exigences réglementaires et contractuelles

- les exigences normatives retenues et liées à la satisfaction du client:

-les capacités des fournisseurs à risques...

 

2. L’audit doit aussi évaluer l’efficacité du système do management et vérifier s’il s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue,

 

3. L’audit doit enfin contribuer à la mobilisation du personnel